Horloge ESF

22/11/2017
HORLOGE
Heure :

Coordonnées

Nos Visiteurs

Aujourd'hui 21

Hier 34

Semaine 99

Mois 716

Total visites 184912

1992 – Croatie

 

C ’est à la demande de l’ambassadeur de la Croatie en France à l’Assemblée Nationale française qu’Energie Sans Frontières est allé clarifier les besoins et les partenaires dans ce pays alors en guerre.
C’est muni d’une lettre d’accréditation du gouvernement croate que nous avons pu filmer et photographier tous les sites que l’on jugeait bon. Arrivée de nuit à Zagreb direction Vinkovci. Le réveil fut rude et c’est à travers les vitres en plastiques de l’hôtel que je découvrais pour la première fois la guerre.

Au petit matin c’est le départ pour visiter ’alimentation électrique de la région. Celle-ci est éduite à sa plus simple expression car il ne reste u’un seul transformateur en service. S’ensuit une réception à Electra (distributeur électrique croate) qui nous attend avec le ministre. Quelle ne fut leur surprise à notre rencontre car c’était un banquier (?) qui était attendu. Avec l’aide de deux interprètes nous faisons une approche de leur demande
(transfo, câbles, disjoncteurs etc…) Pour eux la distribution électrique est vitale pour maintenir en exploitation l’hôpital et la distribution de l’eau. Nous repartons vers le poste de distribution en passant à coté de Nustar (village à 4 km de Vukovar).

 

 


A ma demande la voiture s’engage sur Nustar pour découvrir la désolation de la guerre. La population n’a plus rien, la seule nourriture disponible est du riz fournit par l’Italie. Après une discussion avec le maire et le curé nous formalisons devant la caméra que si nous revenons avec un convoi humanitaire de matériel et de denrées celui-ci serait distribué en toute équité.
De retour en France cette intervention est confirmée par l’association. Il faut dire que c’est la première fois que nous agissons en post-urgence et aide humanitaire.
La course contre la montre commence pour pouvoir agir avant l’hiver, en novembre et décembre. De part la médiatisation de l’évènement par FR3 et le Dauphiné les dons de vivres et de première urgence arrivent en quantité rue Antoine Polotti car à cette période le site de Champs n’existait pas.
Pour l’anecdote la société RAS fit don d’un tractopelle et envoya deux personnes pour la formation des techniciens locaux et la mise en service de l’engin.

 

 

 

Le premier convoi prit la route en novembre. Quelle ne fut la surprise du village de Nustar qui ne pensait pas nous revoir. Le matériel électrique correspondait à la demande. Le niveau de mobilisation en France nous permit de faire un deuxième convoi qui eut lieu en décembre. Cette fois ci l’anecdote consistait dans la péripétie des canards et des oies transportées dans la nacelle d’un camion élévateur. Il semblerait que depuis cette période l’origine des oies de Nustar est française !!!

Cette opération fut un succès tant sur le plan électrique que sur le plan humain grâce à la capacité de l’association d’avoir su concrétiser, pour la première fois, les besoins humanitaires et matériel.


1996 – Evaluation
Deux adhérents d’ESF sont retournés en Croatie pour vérifier l’utilisation du matériel acheminés en 1992. Ce voyage a été mis à profit pour le transport de médicaments donnés par Pharmaciens Sans Frontières.

Copyright © 2017 energies-sans-frontieres - Tous droits réservés
Joomla! est un Logiciel Libre diffusé sous licence GNU General Public